South America
Politics

Le Congrès du peuple

Un mouvement social et politique basé en Colombie avec des sections en Europe et en Amérique latine.
Le Congrès du peuple est un mouvement social et politique basé en Colombie avec des sections en Europe et en Amérique latine. Fondé en 2010, c'est un processus de législation populaire à travers l'élaboration de mandats populaires qui émergent du savoir accumulé et des propositions pour une vie digne des peuples qui défendent leurs territoires.
Le Congrès du peuple est un mouvement social et politique basé en Colombie avec des sections en Europe et en Amérique latine. Fondé en 2010, c'est un processus de législation populaire à travers l'élaboration de mandats populaires qui émergent du savoir accumulé et des propositions pour une vie digne des peuples qui défendent leurs territoires.

Le Congrès du peuple rassemble des processus régionaux et sectoriels, incluant des processus paysans, Afro-descendants, autochtones, urbains, de travailleurs et travailleuses, de femmes, de jeunes, entre autres. Il se consacre à la mise en œuvre de ses mandats, à la consolidation du pouvoir populaire dans les territoires, à la création d'une alternative internationaliste contre le patriarcat, le capitalisme, le colonialisme et l'impérialisme, depuis la formation, la communication, la mobilisation sociale, la dénonciation des violations des droits de humains, l'établissement de sa propre économie et la défense de la paix en tant que droit fondamental des peuples.

Les mandats du Congrès des Peuples ont été construit en Congrès qui ont réuni entre 15 et 20 mille déléguées des différents territoires de la Colombie et ses membres à l'étranger sont:

  1. TERRE, TERRITOIRE ET SOUVERAINETÉ: Nous construisons quotidiennement depuis nos communautés l'affirmation d'un territoire dans un but d'autonomie et d'autodétermination.
  2. ÉCONOMIE POUR LA VIE ET OPPOSITION À LA LÉGISLATION DE LA DÉPOSSESSION: Nous sommes confrontés à un mode de production dans lequel la dépossession et l'inégalité ont été la règle générale. Nous proposons une autre logique économique, où la population vit en accord avec la nature.
  3. CONSTRUIRE LE POUVOIR POUR LE BIEN‐ÊTRE: La politique et les dynamiques du pouvoir compris comme processus et comme moyens pour libérer les potentialités de la vie sociale et naturelle qui lui permettent de regagner son intégrité et son harmonie.
  4. CULTURE, DIVERSITÉ ET ÉTHIQUE DU COMMUN: Rendre compte des multiples façons que se construit la vie communautaire, en pensant un pays dans la diversité.
  5. VIE, JUSTICE ET CHEMIN VERS LA PAIX: Il est impossible de construire un pays pour tous et toutes sans avoir à s'engager pour la paix et la justice. L'essence du conflit est un déséquilibre social et naturel produit par le modèle dominant, c'est pourquoi nos limites pour penser son dépassement ne sont ni conjoncturelles ni partielles mais parties prenantes de la vie même et de la dimension de ses relations.
  6. VIOLATION DES DROITS ET DES ACCORDS NON‐RESPECTÉS: Au cours des siècles passés, les accords que nous avons réalisés avec les gouvernements ont été trahis, brisés, non‐respectés. De la même façon, nos droit ont été systématiquement violés et niés. À titre d'exercice de mémoire qui renforce et fonde notre lutte, nous devons rapporter cette histoire et décrire comment nos intérêts ont ignorés.
  7. INTÉGRATION DES PEUPLES ET GLOBALISATION DES LUTTES: L'action ne doit pas se limiter à la Colombie. En Amérique latine et dans le monde entier, les peuples véhiculent d'autres visions possibles du monde et des relations internationales qui correspondent à nos objectifs.

Les articuler et en faire la diffusion, tous ensemble, constitue notre défi.

Available in
EnglishSpanishFrench
Facebook
CongresoDeLosPueblosOficial

More in Politics

Politics

Johanna Bozuwa: Public Services for the Planet

Receive the Progressive International briefing
Privacy PolicyManage Cookies
Site and identity: Common Knowledge & Robbie Blundell