Statements

Syndicat UNI Global: Il est temps de faire payer Amazon !

La pandémie de Covid-19 a dévoilé les failles cruelles et profondes de notre économie. Comme peut-être aucune autre entreprise au monde, Amazon montre à quel point cette économie est devenue stratifiée et inégalitaire.
Alors que les soignant·e·s, les employé·e·s de magasin, les technicien·ne·s de surface, les postier·ère·s et beaucoup d’autres travailleur·euse·s sous-payé·e·s et sous-estimé·e·s ont mis leurs vies en danger pendant la pandémie pour assurer la survie de nos communautés, Amazon est devenu le vainqueur incontesté d’une économie mondiale qui fonctionne sur le modèle du winner-take-all [les gagnants s’accaparent
Alors que les soignant·e·s, les employé·e·s de magasin, les technicien·ne·s de surface, les postier·ère·s et beaucoup d’autres travailleur·euse·s sous-payé·e·s et sous-estimé·e·s ont mis leurs vies en danger pendant la pandémie pour assurer la survie de nos communautés, Amazon est devenu le vainqueur incontesté d’une économie mondiale qui fonctionne sur le modèle du winner-take-all [les gagnants s’accaparent

Tandis que le monde a perdu l’équivalent de 400 millions d’emplois à temps plein cette année, le géant des technologies a pratiquement doublé sa valeur marchande pour atteindre plus de 1 500 milliards de US$ et ses bénéfices du troisième trimestre ont augmenté de 200 pour cent par rapport à l’année précédente.

Nous savons déjà que les succès d’Amazon reposent sur les conditions de travail des travailleur·euse·s : conditions de travail précaires, objectifs de production irréalistes, surveillance, mensonge du travail indépendant et refus de reconnaître ou d’échanger avec les syndicats à moins d’y être contraint. Mais l’entreprise s’est aussi développée en ayant recours à l’évasion fiscale, en limogeant les employé·e·s qui réclamaient des mesures significatives pour le climat, et en consolidant son pouvoir sur les marchés.

Nous constatons qu’Amazon sape l'activité des détaillants responsables tout en resserrant son emprise sur le commerce mondial, l’infrastructure de l’information, les divertissements que nous consommons et nos données. L’entreprise représentait un danger clair et réel pour nos sociétés avant la pandémie ; la menace n’a fait que s’accentuer depuis.

Alors que pouvons-nous faire face à un danger si massif sur autant de fronts : droits des travailleur·euse·s, surveillance numérique, évasion fiscale, dérèglement climatique, marchés équitables, protection des données et de la vie privée, et d’autres ? S’organiser pour faire payer Amazon. #MakeAmazonPay

Des travailleur·euse·s du monde entier, representé·e·s par le syndicat UNI Global et nos affilié·e·s, des élu·e·s engagé·e·s aligné·e·s avec l’Internationale Progressiste, des défenseur·euse·s des droits humains, des activistes pour le climat et des militant·e·s et sympathisant·e·s de dizaines d’organisations locales, nationales et internationales qui plaident pour une planète plus verte, un système fiscal plus équitable et une économie qui bénéficie à tou·te·s, ont lancé la campagne #MakeAmazonPay. Nous unissons nos forces pour faire qu’Amazon entende les revendications des travailleur·euse·s ; pour faire qu’Amazon rétribue nos sociétés à la hauteur de ce qu’elle leur doit ; et pour faire qu’Amazon paye sa dette envers la planète.

Les travailleur·euse·s, des secteurs de la santé au commerce de détail mais aussi d’autres secteurs de l’économie, sont en train de payer un prix élevé dans la lutte contre le virus. Beaucoup d’entre elleux sont littéralement en train de mourir pour garder les populations en sécurité, nourries et en bonne santé. La question qui nous a été laissée, à nous qui croyons encore à la dignité du travail et à la politique du bien commun comme base de départ de notre réussite économique, est la suivante : que demandent nos sociétés aux nouveaux requins de la finance de notre temps ?

Martin Luther King nous dirait de lutter sans relâche pour faire pencher le grand arc de l’univers vers la justice. Ici et maintenant, cela signifie faire pression pour faire payer Amazon. #MakeAmazonPay.

Le syndicat UNI Global représente plus de 20 millions de travailleur·euse·s de plus de 150 pays différents dans les secteurs des services qui connaissent la croissance la plus rapide au monde. UNI et ses affilié·e·s dans toutes les régions sont mû·e·s par la responsabilité d’assurer des emplois décents et que les droits des travailleur·euse·s soient protégés, y compris le droit à rejoindre un syndicat et de participer à des négociations collectives.

Christy Hoffman est la Secrétaire générale du syndicat UNI Global. @CHoffmanUNI

Photo: Friedemann Vogel EPA

Aidez-nous a developper la Revue

La Revue est le seul réseau planétaire de publications progressistes et de perspectives communautaires.

Depuis notre lancement en mai 2020, la Revue a donné une résonance à plus de 100 articles provenant des principales publications progressistes du monde, traduits chacun dans au moins six langues, faisant ainsi connaître à un public mondial les luttes des peuples autochtones de l'Amazonie, des Palestinien·ne·s de Gaza, des féministes du Sénégal, et bien d'autres encore.

Avec plus de 150 traducteur·rice·s et une équipe éditoriale en pleine expansion, nous comptons sur nos contributeur·rice·s pour continuer à diffuser ces histoires de luttes communautaires et servir de relais aux forces progressistes du monde entier.

Aidez-nous à renforcer cette mission en effectuant un don à la Revue.

Support
Available in
EnglishPortuguese (Brazil)GermanSpanishFrench
Author
Christy Hoffman
Translators
Laura Schiavetta and Roxane Valier-Brasier
Date
27.11.2020

More in Statements

Statements

Diab: Debt Justice Is an Internationalist Project

Receive the Progressive International briefing
Privacy PolicyManage CookiesContribution Settings
Site and identity: Common Knowledge & Robbie Blundell